Pinel 2019
Vous êtes ici : Accueil » Actus » Malgré le compromis HLM, la politique du logement ne change pas, dit le (...)

Malgré le compromis HLM, la politique du logement ne change pas, dit le gouvernement

D     H 0:0     C 0 messages


agrandir

Malgré le compromis HLM, la politique du logement ne change pas, dit le gouvernement

C’est un "pacte consensuel qui rassemble", s’est félicité M. Denormandie à Matignon où venait d’être entériné l’accord entre l’exécutif et le monde HLM au lendemain de son approbation par les fédérations du secteur.

"On n’est pas toujours d’accord sur tout mais on a la même volonté de faire progresser le logement social", a-t-il ajouté.

Après plusieurs mois de négociations, le gouvernement a accepté de réduire les économies programmées depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron envers le logement social.

Alors, notamment, que les bailleurs sociaux auraient dû, à partir de 2020, réduire chaque année leurs loyers d’un total de 1,5 milliard d’euros - pour compenser une baisse des aides au logement - la note sera réduite à 950 millions d’euros.

Interrogé par l’AFP sur le fait que cet accord traduirait une inflexion de la politique du gouvernement en matière de logement, le ministre a exclu cette idée.

"Pas du tout : c’est un accord qui met en avant la politique que porte ce gouvernement", a répondu M. Denormandie, jugeant le texte "extrêmement important (...) pour la production de logements".

En échange des aménagements accordés au monde HLM, qui va aussi profiter d’un retour partiel à un taux de TVA préférentiel même si les bailleurs voudraient le voir revenir intégralement, le secteur s’engage à construire 110.000 logements sociaux par an, soit environ le niveau d’agréments observé l’an dernier.

Cet engagement, qui s’accompagne d’un objectif de 125.000 rénovations, intervient au moment où la construction de logements marque plus largement le pas en France depuis l’an dernier après une période de plein essor, alors que le président Emmanuel Macron avait promis un "choc d’offre".

Parallèlement à l’accord avec le monde HLM, l’exécutif a aussi entériné un plan d’investissement de neuf milliards d’euros par Action Logement, organisme paritaire entre patronat et syndicats, annoncé en début d’année.

C’est un "accord tout aussi important", a souligné M. Denormandie, alors qu’Action Logement va aussi prendre à son compte une large part de la réduction des économies demandées aux bailleurs sociaux.

Rechercher

Offre spéciale : 1.000€ offerts !

Simulation Pinel personnalisée