Pinel 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actus » Achat immobilier : un délai de réflexion étendu à 14 jours avec la loi (...)

Achat immobilier : un délai de réflexion étendu à 14 jours avec la loi Macron

D     H 0:0     C 0 messages


agrandir

2Achat immobilier dans l’ancien : délai de réflexion doublé pour les acheteurs2

L’article 58 du projet de loi pour la croissance (Loi Macron) porte de 7 à 14 jours le délai de rétractation attaché aux transactions de logements anciens. "En rallongeant cette durée, il risque d’y avoir encore plus d’instabilité sur les transactions", déplore Eric Allouche, directeur exécutif du réseau d’agences immobilières ERA.

27 jours de réflexion ne suffisaient pas ?2

Surprenante. Cette mesure laisse perplexe. Si l’achat d’un bien immobilier est sans conteste une décision importante, nécessitant un délai de réflexion après la signature d’une promesse d’achat, en quoi 7 jours ne suffisent pas ? L’acheteur sera-t-il plus certain après 14 jours de réflexion ? Pas certain.

214 jours de délais, avec un marché dont les prix fluctuent, c’est favoriser la baisse des prix2

Les acheteurs pourront donc jusqu’au bout du délai de réflexion vérifier qu’aucun autre bien correspondant à leurs critères ne voit son prix baisser pendant ce temps. Dans un tel cas, ils pourront alors aisément arbitrer vers le bien dont le prix vient de baisser, en renonçant à leur promesse d’achat. Cette mesure devrait donc favoriser, certes, dans une faible mesure, influencer les prix à la baisse.

2Ralentissement des transactions2

Toujours est-il que cela va ralentir un peu plus le processus de vente des biens immobiliers, car il faudra désormais attendre les fameux 14 jours de délais. 14 jours durant lesquels le vendeur ne saura toujours pas si son bien sera vendu effectivement ou pas.

Rechercher

Offre spéciale : 1.000€ offerts !

Simulation Pinel personnalisée