Pinel 2017
Vous êtes ici : Accueil » Actus » Immobilier : toujours de plus en plus cher (+3,4 %) au 2eme trimestre 2017 (...)

Immobilier : toujours de plus en plus cher (+3,4 %) au 2eme trimestre 2017 selon l’INSEE

D 7 septembre 2017     H 09:34     C 0 messages


Partager sur Facebook94 Partager sur Twitter0 Partager sur Google+0 Partager sur LinkedIn0
agrandir

Sur un an, la hausse des prix continue de s’amplifier : +3,4 % par rapport au deuxième trimestre 2016, après +2,5 % le trimestre précédent. Pour le troisième trimestre consécutif, la hausse est plus importante pour les appartements (+4,2 %) que pour les maisons (+2,9 %).

Au deuxième trimestre 2017, les prix des logements anciens continuent d’augmenter : +1,0 % par rapport au trimestre précédent. La hausse est nettement plus importante pour les appartements (+1,6 %) que pour les maisons (+0,6 %).

En Île-de-France, la hausse des prix de l’ancien se poursuit

Au deuxième trimestre 2017, les prix des logements anciens en Île-de-France augmentent de nouveau : +1,3 % par rapport au premier trimestre 2017, comme au trimestre précédent.

Sur un an, la hausse des prix s’intensifie : +3,9 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, après +3,4 % début 2017 et +2,6 % fin 2016. Cette accélération provient d’une hausse plus prononcée des prix des appartements (+4,9 % sur un an, après +4,1 %), notamment des appartements parisiens dont les prix augmentent de 6,6 % en un an. La hausse des prix des maisons franciliennes est moins marquée et plus régulière (+1,9 % après +2,0 %).

Au deuxième trimestre 2017, les prix des logements anciens continuent d'augmenter : +1,0 % par rapport au trimestre précédent. La hausse est nettement plus importante pour les appartements (+1,6 %) que pour les maisons (+0,6 %).

En province, les prix de l’ancien augmentent moins fortement qu’en Île-de-France

En province, les prix des logements anciens augmentent de 0,9 % entre le premier et le deuxième trimestre 2017, soit une hausse légèrement moins vive qu’au trimestre précédent (+1,2 %).

Sur un an, ils s’accroissent de façon moins marquée qu’en Île-de-France, mais accélèrent cependant depuis le début de l’année : +3,2 % entre le deuxième trimestre 2016 et le deuxième trimestre 2017 après +2,0 % le trimestre précédent. Comme en région francilienne, la hausse est plus importante pour les appartements (+3,6 %) que pour les maisons (+3,1 %).

Rechercher

Offre spéciale : 1.500€ offerts !

Simulation Pinel personnalisée